Wednesday, November 08, 2006

Voilà pourquoi je suis fasciste (Une des Lettres Fersanes n°68 - novembre 2006)

(Légende : alors que sous la démocratique Weimar l'avortement était encouragé, les fascistes allemands avaient un corps d'infirmière d'état chargées de veiller au soin de la nombreuse progéniture des campagnes).

On me demande souvent pourquoi je suis fasciste bien que cela soit baroque et fatigant. J’avais donné quelques-unes de mes indignations dans Le Libre Arverne n°203, propos qui m’ont surtout montré l’aveuglement malhonnête des gens de gauche. Ce qui tient du pléonasme. Voici quelques cas de l’actualité récente. Je suis fasciste parce que nous vivons dans un régime qui permet à des voyous étrangers de chasser de chez elles les petites mamies françaises. Thérèse, 77 ans, a été chassée de son pavillon de Saint-Maurice par des immigrants clandestins bénéficiant de judicieux conseils des crapules anarchistes de la CNT et la police ne peut (ou ne veut) les chasser. Je suis fasciste parce que nous vivons dans un régime où un tissu de lois débiles permettent à une vieille baderne très civique de la bourgeoise Marcq-en-Baroeul de pourrir la vie de Diane, une gamine de 8 ans lourdement handicapée dont les parents avaient agrandi la chambre en bénéficiant d’une loi votée mais non décrétée. Le voisin , citoyen républicain modèle, les a dénoncés. Ils durent donc priver leur gamine d’une chambre sûre sous peine de 1000 € d’astreinte. « Vous avez voulu la garder, votre handicapée, ne pas avorter, alors assumez » déclara la catin à bonnet phrygien. Je suis fasciste parce que nous vivons dans un régime où une caissière de supermarché, Elisabeth Dupart, est licenciée du Champion de la Bolière (Loiret) pour avoir secouru de vrais miséreux. Je suis fasciste parce que nous vivons dans un régime où un homme de 57 ans, René, est emprisonné pour avoir défendu sa vie et celle de sa famille agressée chez elle à Nogent-sur-Marne par un délinquant multirécidiviste, Pascal Hilaire. Le tort de René est d’avoir tiré pour empêcher une prise d’otage et tué un voyou qui a la bonne couleur de peau et qui était une petite frappe des cités. Ordre est venu de Sarkö de le jeter en pâture aux sauvageons pour les calmer. Normalement, il a des chances sérieuses d’être acquitté par un jury populaire, mais d’ici là, il est enfermé au milieu des amis de son agresseur… Je suis fasciste parce que je vis dans un régime où l’arsenal législatif est plus tourné contre les honnêtes gens que contre les voyous, en capuche ou en col blanc. Parfois, il y a un temps pour le règlement et un temps pour mettre les choses au point. Et même aux poings. Le fascisme, c’est un régime où la barre de fer du fort est mise au service du faible. La démocratie, comme l’admettait cette vieille canaille de Clemenceau, est celui où les puces peuvent manger les lions. Sur RTL, Nicolas Sarközy a dit à un homme se plaignant d’avoir été cambriolé deux fois avec menaces sur sa femme et ses enfants de ne pas essayer de les défendre : « Si vous êtes agressé par un malfaiteur armé, de toute manière, il s’en servira mieux que vous [des armes] » Pour lui, « la réponse est dans l’efficacité des services de police, de la gendarmerie, elle est dans l’efficacité de la réponse judiciaire, elle n’est pas dans la détention d’armes à domicile ». Compter sur la police démocratique, incompétente, ethniciée, tout juste bonne à donner des PV et à traquer des proies faciles (automobilistes, dissidents) mais incapables de rétablir l’ordre en banlieue, en partie par la faute, il est vrai, de juges idéologues pratiquant une clémence systématique envers les allogènes ??? Sarközy, qui n’a jamais essayé de désarmer les milices de ses frères Juifs, considère que la vie d’une famille goy ne mérite pas d’être défendue. Si Fofana avait tué un goy, il se prélasserait encore en Côte d’Ivoire. Aussi, pour lutter contre cette société tératogène, chantons ce petit pastiche : « le fascisme c’est grandissime, l’ordre nouveau c’est très beau, nous le disons sans complexe, nous sommes adeptes du Grand Rex »

13 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Off topic: ¿Se ha estrenado en Francia el Film GAL?

5:15 AM  
Anonymous 91130 said...

Pour aider à la reflexion et par intérêt historique, on pourra utilement visionner un long documentaire relatif à Léon Degrelle sur:

http://club-acacia.over-blog.com/

1:50 AM  
Blogger Paul-Emic said...

pas persuadé que vous soyez faciste, mais pour l'ensemble je partage vos indignations.

1:37 PM  
Blogger Enzo said...

Cher Paul-Emic, fasciste, je le suis...

2:27 AM  
Anonymous 91130 said...

"pas persuadé que vous soyez fasciste"
Avec tout le mal qu'il se donne...!

2:05 PM  
Anonymous michel said...

la question n'est pas de savoir si vous êtes fasciste, elle est de savoir si vous êtes chrétien.

4:56 AM  
Blogger Enzo said...

Aussi chrétien que fasciste et aussi fasciste que chrétien.

1:04 PM  
Anonymous Anonymous said...

Les suceurs de sang qui nous gouvernent, ont récemment dépensé 90 millions d'Euros, pour remplacer l'arsenal héteroclite de ses miliciens, par une arme de poing unique, le SIG P2022 une arme de fabrication suisse, avec tout ce que cela implique: précision, qualité de fabrication etc.. Eh bien qu'ils s'en servent!!
Ah non, j'avais oublié, ils n'ont pas le droit!

5:18 PM  
Blogger Pierre G said...

Pourquoi tant de rancoeurs et d'aigreurs, au risque de voir cette négativité occulter la beauté ?
La beauté aussi, n'est-elle pas dans l'oeil de celui qui voit ?

Je découvre votre blog, bien écrit, mais avec un sentiment mitigé ?
Fasciste vous êtes, libre à vous.
Mais chrétien ... Vraiment ?

Tant de jugements dans ces pages, dans ce journal. Certes beaucoup sont pertinents. Croyez-vous cependant que notre Seigneur, dont la suite hétéroclite, faite d'illétrés, de putains ou courtisanes suscitant la réprobation, de Juifs appliquant les prescriptions rituelles avec quelques flottements au regard de l'orthodoxie, d'un terroriste ( zélote ), celui qui regarda la femme adultère déjà condamnée et, d'un regard, "l'aima", croyez-vous donc que c'est son Esprit qui vous inspire tant de rancoeur ?

Faut-il au préalable porter l'uniforme de Tradiland, fort respectable au demeurant, pour avoir droit à un regard d'amour de votre part, celui qui discerne au-delà des apparences le futur frère dans le Christ ?

Vendredi ( missel romain 1962 ) nous nous sommes rappelés de la Samaritaine et de la "délocalisation" du Temple. Oui, dorénavant, c'est dans l'Esprit et la Vérité que nous connaissons le Père.
"Pour celui qui prie en son coeur, le monde entier est une église", disait Silouane de l'Athos, grand saint de l'Orthodoxie.


La future Jérusalem céleste sera cette terre renouvelée, attention à ne pas en faire prématurément une Jérusalem à l'ancienne, apartheid à l'image de nos coeurs divisés ...

1:08 AM  
Blogger Pierre G said...

This comment has been removed by a blog administrator.

1:17 AM  
Blogger Enzo said...

J'attendais ce genre de commenaires, ils ont mis du temps à venir mais mieux vaut tard que jamais...

On y retrouve, volontairement ou inconsciemment, les mêmes critiques gratuites propres aux conciliaires, qu'ils se gardent bien par ailleurs d'appliquer eux-mêmes. Quand on voit comment sont traités par les conciliaires les catholiques de tradition ou les nationalistes, on est en droit de ricaner quand ils viennent nous parler "d'amour du prochain"... Prêcheur, applique tes sermons !

Pour ce qui être chrétien, Dieu à la réponse. Il voit, il sait. Le reste n'a aucune espèce d'importance. Mais je ne ne me sens pas moins chrétien, bien au contraire, qu'un Mgr Cadillac, qu'un Mgr Rouet, qu'un Abbé Pierre et quelques autres...

On parle bien de Jésus-Christ, celui qui qualifia les Juifs de race de vipères, leur promettant dans leur totalité d'aller là où sont les pleurs et les grincements de dents ? De celui qui déclarait de jeter dans un puits avec une meule autour du cou ceux qui"scandalisent les enfants". De celui qui chassa à coups de fouet les marchands du temple. Oui,Jésus pardonna à Marie-Madeleine, parce qu'elle a fait REPENTANCE, PENITANCE et EXPIATION. Le pardon n'est possible qu'à cette condition... Or, les ennemis de l'Eglise n'ont fait aucun des trois... donc pas de pardon. Saint Alphonse de Ligori disait à juste titre qu'à un moment, Dieu cessait de pardonner (d'où les damnés). Ne nous croyons pas plus malins que Dieu...

Je n'ai pas la moindre "rancoeur" contre qui que ce soit. Je ne vois pas en quoi ce ne serait pas chrétien, quand ton frère t'a volé, d'estime ton droit de construire une maison plus loin dans votre propriété. Il n'y a ni vengence, ni haine, simplement la nécessité de mettre à l'abri ce qu'il n'a pas eu le temps de te voler.
Ce que les Algériens, les Africains, les Indochinois ont obtenus, les Tradilandais y ont le droit. Nous ne voulons pas imposer nos valeurs aux Français, et nous attendons de ces derniers la réciproque...

6:25 AM  
Anonymous Anonymous said...

"Sur RTL, Nicolas Sarközy a dit à un homme se plaignant d’avoir été cambriolé deux fois avec menaces sur sa femme et ses enfants de ne pas essayer de les défendre : « Si vous êtes agressé par un malfaiteur armé, de toute manière, il s’en servira mieux que vous [des armes] » Pour lui, « la réponse est dans l’efficacité des services de police, de la gendarmerie, elle est dans l’efficacité de la réponse judiciaire, elle n’est pas dans la détention d’armes à domicile ». "

et le betar ? tout le monde sait qu'ils sont armés, qu'ils font de l'entraienemnt quelque part en région parisienne avec du materiel détenu illegalement.
on sait même comment entrent les armes en france.

d'un autre coté l'onu (et on sait qui c'est l'onu :) ) finance les ong du mouvement gun control...

7:43 AM  
Anonymous Anonymous said...

quand vous dites "juges idéologues pratiquant une clémence systématique envers les allogènes "

c'est pas tout a fait exact.
ca depend du juge, et aussi du delit et de la victime.

7:47 AM  

Post a Comment

<< Home