Thursday, November 23, 2006

Peuple du désert, peuple des forêts (Une des Lettres Fersanes n°71 - février 2007)

En novembre, la vente d’un tableau de Picasso, le buveur d’absinthe, (valeur : 40 millions de dollars) a été suspendue suite à la plainte d’un juif qui a prétendu que le tableau avait été « vendu à perte » par son aïeul en 1934. Quelques jours plus tard, c’est une œuvre d’Ernst Ludwig Kirchner, Scène de rue berlinoise (valeur : 48,5 millions de dollars) dont la vente a été suspendue pour le même motif et restituée à la petite-fille de son propriétaire juif présumé, Anita Halpin qui est, sans surprise, la responsable du parti communiste anglais. D’autres tableaux pourraient ainsi être « restitués » à leurs « propriétaires spoliés » à la condition expresse qu’ils soient Juifs. Les goïms spoliés par les Juifs dans les pays de l’Est ou en Palestine, eux, n’auront rien. Le Talmud ne dit-il pas que les biens d’un goy appartiennent au premier Juif qui s’en empare ? Voici ce qu’a dit à ce propos l’universitaire juive Shoshana Halper sur France Culture lors de l’émission Le Silence des Survivants du 3 août 2006 à 20 heures : « Je suis née en Tchécoslovaquie, mes parents étaient des survivants de la Shoah, après la guerre, ils ont déménagé dans la partie Nord de la Tchécoslovaquie dans la région des Sudètes, vous savez l’endroit d’où les Allemands ont été expulsés après la guerre et ce qui est intéressant, c’est qu’ils ont reçu cette grande maison avec un piano, ils y ont habité pendant un certain nombre d’années. En 49, les communistes sont arrivés au pouvoir [NDA : disons plutôt que la faction juive a été écartée du pouvoir], ils ont décidé alors de partir pour Israël pour l’Etat d’Israël (…). Il y avait beaucoup d’immigrés qui sont arrivés en ces années-là, 1949-1950. Mes parents sont allés en Palestine après la création d’Israël. Ils ont été mis dans un village arabe palestinien déserté et ils ont été logés dans une maison de gens qui ont été expulsés, dans une grande et belle maison arabe et ils y ont vécu pendant deux ans jusqu’au moment où leur maison, leur moshav, a été construite. Et ce village arabe a été rasé et détruit ». On en revient à cette malédiction du peuple-enfant que j’évoquais dans le numéro d’octobre dernier et qui trouve encore son illustration ici. Cela fait 60 ans qu’existe un état par les Juifs et pour les Juifs et cet état est un fiasco, ne survivant que par le racket de l’Allemagne, la mise en esclavage des Palestiniens et l’aide financière massive de la diaspora. A comparer avec la formidable réussite du Japon, de Taiwan et de la Corée du Sud (et ne parlons pas de Singapour…) tout autant dépourvus de ressources naturelles mais riche de l’intelligence industrieuse de tout un peuple. Ils ont échoué chaque fois qu’ils ont pris les commandes d’un état : échec en Andalousie, dans la Sublime Porte, en Hongrie, en Espagne. Ils ont réussi en la gérant à mettre en faillite la richissime Russie et arrivent à mettre l’opulente Amérique en quasi-banqueroute. Il est certes rassurant (surtout pour justifier son inaction, genre « ils sont trop forts » ) de voir dans ces faillites à répétition une volonté délibérée de mettre le goy sur la paille. Le peu de résultats obtenus par Israël malgré tout l’argent injecté apporte des éléments nouveaux. Et si tout simplement le « peuple immature » était du zircon ? De loin, cela ressemble à du diamant, cela en met plein la vue, mais en réalité, c’est du toc ! Ils avaient voulu rester dans l’histoire comme un « peuple élu », une « race supérieure » dont les talents immenses leur valaient la jalousie et la haine de « la semence de bétail » comme ils qualifient ceux qui ne sont pas des leurs. Ils y resteront comme un peuple éternel mendiant, réclamant sans cesse de l’argent qu’on leur aurait volé, des excuses pour les exactions dont ils auraient été victimes. Un peuple qui fait pitié faute de faire envie…

Labels: , ,

9 Comments:

Anonymous MSR said...

Salut.

Il y a quelque chose que je ne comprend vraiment pas dans la datation de tes articles : février 2007...
Est-ce bien normal ?

1:14 AM  
Blogger Enzo said...

Oui c'est normal, pour une fois je suis TRES en avance dans mes articles ! ^_^

2:41 AM  
Anonymous HerbeDeProvence said...

méchamment efficace!
De toutes manières ça fait longtemps que le peuple élu ce n'est plus les juifs, mais les français!

4:51 PM  
Anonymous Anonymous said...

que de haine, que d'incompréhension du monde, que de visions franco-françaises d'un chrétien sans valeur chrétienne qui n'a rien compris au monde. ça fait doucement rigoler. il faut bien des cons. et il se trouve que tu en fais partie. bon vent.

5:46 PM  
Blogger Enzo said...

J'ai publié le commentaire ci-dessus pour montrer combien l'ennemi est vraiment tel que nous l'avons analysé. Un bon exemple valant mieux que des heures d'argumentations, jugez sur pièces !!!

1:49 AM  
Anonymous 91130 said...

molti nemici
molti onore

5:26 AM  
Anonymous Anonymous said...

La gestion financière de la Couronne d'espagne était assurée par les juifs. Lorsqu'ils ont été expulsés, ce sont des étrangers, et en particulier des Génois qui ont pris le relais et ruiné l'Espagne.
en allemagne hitlerienne c'est les juifs qui ont été les plus grand scientifique et la communauté la plus fortuné.c'est un juifs qui à inventé le communisme.c'est les juifs qui ont le plus de prix nobel scientifique.
l'état juifs n'est pas un fiasco c'est la première puissance économique et militaire régionale.
ils ont transformé un désert en oasis fertile ce que les arabes n'ont pas réuissit à faire (sauf rare exeption avec l'argent du pétrol et du gaz)

11:03 AM  
Blogger Enzo said...

Le message suivant montre la falsification historique des Juifs. Il va de soit que rien n'est vrai : l'Espagne a été ruinée par l'apport massif d'or et d'argent des Amériques et non par le départ des Juifs, qui par ailleurs oppressaient les paysans.
L'AZllemagne hitlérienne s'est enrichie par rapport à Weimar en un temps record une fois les sansues disparues.

Les Juifs ne sont pas "la majorité des prix Nobel" scientifiques, ce sont les Allemands. Certes, ils ont eu le plagaire Einstein voleur des travaux de Poincaré et Hubler qui inventa le Zyklon B et les gazs meurtriers de la Première Guerre Mondiale.

Quant à la soi-disant "réussite économique israélienne", elle n'est pas le fruit du travail mais du racket monstrueux de l'Allemagne, de l'équipement militaire donné gratuitement par les USA et l'Allemagne, de l'aide massive de la diaspora juive grace à l'argent sucé aux goïm et à la réduction en esclavage des populations de Palestine...

Bref, leurs éternels mensonges ressassés. Jamais, nulle part, ce peuple n'a été capable de réussir sur la durée...

12:26 AM  
Anonymous Anonymous said...

Connaissez-vous égalité et réconciliation,d'Alain Soral,il critique beaucoup les juifs méchants.Il est ami avec Dieudonné Mbala Mbala,et avec Pierre Jovanovic et beaucoup d'autres gens.Son site web est intéressant,je le regarde souvent.Salutation respectueuse. Béatrice Berthelage-H

2:25 AM  

Post a Comment

<< Home