Sunday, August 13, 2006

Indigènes (Editorial des Lettres Fersanes n°39 - juin 2004)


Une information en provenance de l’île de Taiwan, l’ancienne Formose. Le 15 juin, la police taiwanaise a démantelé au bulldozer un campement où les descendants des premiers habitants de l’île avaient fondé une « république aborigène » auto-proclamée. 270 maisons de bois ont ainsi été rayées de la carte. Ces aborigènes vivaient paisiblement dans leur île. Puis, un jour, les colons sont arrivés, essentiellement des Chinois et des Japonais. Submergés ethniquement, les aborigènes, appelés péjorativement « Kaosha » (la version locale du « Céfran » de nos contrées) ne représentent plus que 5 % de la population et n’ont comme droit que ce que l’immigré, devenu le colon, veut bien lui concéder… Parqués dans un coin de ce qui a été jadis leur pays. Je n’ai pas assez de connaissances historiques sur Formose pour analyser précisément la raison de la disparition des indigènes, mais l’intérêt de cette histoire et que demain, ce triste sort peut parfaitement nous arriver… Des quartiers entiers de certaines villes françaises ont été littéralement « purifiés ethniquement » et le taux de natalité suicidaire des Gaulois n’est pas pour arranger les choses. Un jour, plus proche qu’on ne le croit, c’est nous qui risquons de nous retrouver parqués dans des réserves, à la merci d’un gouvernement central qui détruira à sa guise nos maisons et ira fouiller jusque dans les réfrigérateurs de nos foyers pour y débusquer des aliments interdits tels le saucisson ou le morteau… Pessimiste ? Non, réaliste. N’est-ce pas un peu notre situation, nous Tradilandais, que l’état empêche de vivre selon nos valeurs ? Un seul avenir, une seule solution : INDEPENDANCE !

1 Comments:

Anonymous mg42 said...

les ainous au japon,d'origine vraisemblablement siberienne premuiers habitants de l'ile, submergés par les actuels japonais, actuellement une micro-minorité dans ce qui fut leur pays.

pas la même morphologie que les japonais= plus grands, poilus, une grosse machoire carée.

pas la même culture= ils pratiquaient (probablement encore actelement) une espece d'animisme alors que la religion des japonais est un mélange de culte des kamis (esprits) et de boudhisme.

longtemps (et même encore actuelement)considerés comme des sous homme et même comme des singes par les japonais. (oui, il y a aussi des racistes au japon)

12:01 PM  

Post a Comment

<< Home