Sunday, August 13, 2006

L'ennui vint un jour de l'uniforme ôté (Editorial des Lettres Fersanes n°56 - novembre 2005)


L’uniforme scolaire est remis en vigueur en Russie (il avait été interdit en 1992), ce qui est une excellente chose. Il va de soi que nous autres rexistes, nous ne pouvons que nous en réjouir, l’uniforme scolaire, la fin de la mixité au collège et au lycée et la prière à l’école faisant partie de notre programme. On dit que les fascistes ont le fétichisme de l’uniforme. Ce n’est pas faux. Le jour de mon mariage, j’étais en uniforme d’officier de marine et ma douce a été de longue années une Mädschen in uniform à Malvières (chemisier bleu-ciel, jupe grise, chapeau, blazer, chaussettes et chaussures bleu-marines). Pourquoi l’uniforme pour les garçons et les filles. Dans une société rexiste, le racisme de classe n’existe pas, tout le monde est égal devant Dieu et devant le Parti. L’adolescence est l’âge où l’on s’affirme, pas toujours dans le bon sens, notamment en affichant soit des tenues indécentes, soit en se soumettant au totalitarisme des marques, les classes défavorisées se sentant ainsi déconsidérées et en tirant une rancœur pouvant déboucher sur le racisme social. J’ai connu une école où la fille d’un ambassadeur, issue d’une famille de haute noblesse, portait le même uniforme et était traitée de la même façon que la fille d’humbles (et pauvres) éleveurs de moutons. Bien sûr, on dira que les uniformes tuent la personnalité. Mais le jeune aime justement l’uniformité, sauf que désormais « l’uniforme » que tout le monde porte, ce sont les nippes « à la mode », mi-clochard de luxe, mi-épouvantail à moineaux. Alors quitte à voir une jeunesse uniforme, je les préfèrerais encore en Hitlerjugend ou en Bundesmädel qu’en traîne-misère ou petite pute comme aujourd’hui.

1 Comments:

Anonymous MG42 said...

c'est pas un hasard si c'est actuellement des politicards de gauche qui préconisent le retour de l'uniforme... nostalgie des pionier et des komsomols oblige.


et il suffit de de se demander quels sont les pays ou l'uniforme est obligatoire dans les écoles:

anglettere, chine, corée, japon...

precisement des pays qui se definisent par l'absence totale de la notion non seulement de liberté individuelle mais aussi par l'absence même de la notion d'individu.

et par un collectivisme et une insectisation de la masse.

l'homme n'est pas un "animal social" comme le disaient les rouges, c'est un predateur vivant en meutes. pas une fourmis.


quand au problème des innegalitées sociales que serait suseptible d'effacer l'uniforme, pas besoin d'avoir du fric pour etre respecté.
moi au college j'avais pas les dernieres fringues a la mode, mais j'arrivais a avoir la paix apres avoir bien établi ma reputation de psychopathe imprevisible a pas venir chatouiller :)

9:04 AM  

Post a Comment

<< Home